Pleine conscience contre anxiété : un pari gagné 2/5

Les sources de la pleine conscience et de sa méditation

Sortie du puits des âges, relookée par la modernité, la méditation de pleine conscience s’impose comme une excellente méthode pour répondre aux affres de l’homme du XXIe siècle. De quoi parle-t-on lorsque l’on évoque la pleine conscience ? psy toulouse

Sur quels fondamentaux repose-t-elle ? Comment procède-t-elle pour réduire, voire éradiquer l’anxiété ?

Strictement, le terme « pleine conscience » renvoie à la terminologie du bouddhisme et à certains de ses enseignements vieux d’environ 2 500 ans visant à libérer l’homme de la souffrance et, au-delà,  l’accompagner dans la direction de la sagesse par une éducation rigoureuse et progressive de l’esprit. Notre culture européenne possède, elle aussi, un trésor de même nature : partout l’être humain, en proie à la souffrance, a cherché des solutions. Celles qui fonctionnent se rejoignent, évidemment.

Globalement, d’est en ouest, trois constantes émergent :

1. Le gouvernement de soi : éduquer l’esprit, c’est-à-dire développer ses habiletés (2) et capacités à s’établir dans une position éthique, une posture juste

2. Le comportement éthique : défini et mis en œuvre (3) , vis-à-vis de soi, d’autrui, de la société, de l’environnement

3. La grandeur d’âme : « la subjectivité individuelle et passionnelle passant à l'objectivité d’une perspective universelle (4) »


psy toulouse

Ces trois constantes se résolvent une conséquence : la sérénité. En effet, l’intégration progressive de ces trois constantes crée la paix de l’esprit.

Notre modernité laïque s’est ainsi saisie de la redécouverte des méthodes méditatives de la philosophie indienne, du yoga et du bouddhisme, les a intelligemment mixées avec les connaissances scientifiques acquises dans la psychologie puis les neurosciences.

 

 

 

 

2 : Concentration, flexibilité, conscience de soi, bienveillance

3 : Attention, concentration, compréhension, pensée, parole, action, moyen d’existence et effort justes, tous éléments de la justesse de vie désignés sous le vocable d’octuple sentier dans le bouddhisme. La philosophie antique occidentale, avec des termes différents, émet les mêmes préconisations.

4 : P. Hadot,1974, Exercices spirituels, pp. 25-70

Lire la suite (Les sources de la pleine conscience et de sa méditation)...