Pleine conscience contre anxiété : conclusion 5/5

psychologue toulouse pleine conscienceConclusion


L’anxiété démultiplie l’activité mentale et les émotions craintives qui augmentent la difficulté à vivre.
La méditation s’impose comme remède. La pleine conscience, à comparer avec « l’esprit en vacances », ressource. L’attention à l’instant présent, incompatible avec la fabrication de « jus de crâne » morose, vient progressivement rencontrer la conscience d’être, « sentiment océanique » parfois intense et abolition de toute question.
Auparavant, l’apprentissage. Comme tout art élégant – celui de vivre - nous déleste de l’inutile ; la condition humaine reconnue et acceptée. Le méditant est en paix : accomplissement.